Hope Channel Inter-Amérique réunit des producteurs de médias pour développer du contenu

ovembre 2019 | Miami, Floride, États-Unis | Libna Stevens / DIA

Depuis le lancement de Hope Channel Inter-Amérique en 2015, l’objectif a toujours été d’alimenter ses trois chaînes de télévision avec du contenu local. Afin de continuer à atteindre cet objectif, deux jours de formation ont récemment été organisés au siège de la Division Inter Américaine (DIA) à Miami, en Floride aux États-Unis, à l’intention de dizaines de producteurs de contenu venus des centres multimédias répartis sur tout le territoire.

Les sessions de formation, qui ont eu lieu les 4 et 5 novembre 2019, visaient à renforcer les directives et principes de production télévisuelle, à favoriser une mise en réseau plus étroite et à promouvoir des idées créatives afin de toucher un public plus large parmi les plus de 300 millions de personnes vivant sur le territoire, ont indiqué les organisateurs.

Pasteur Elie Henry, président de l’Église adventiste en Inter Amérique, s’exprime au début du conseil consultatif sur la production, organisé par Hope Channel Inter Amérique, le 4 novembre 2019. Photo : Libna Stevens / DIA

« Il ne s’agissait pas simplement d’inspirer nos producteurs de télévision et le personnel de notre réseau de Hope Channel Inter Amérique, mais plutôt d’intensifier les efforts pour travailler ensemble en tant que grande équipe produisant des programmes plus innovants et créatifs pour atteindre le public que nous ne pouvons pas toucher en tant qu’église avec les méthodes [d’évangélisation] traditionnelles, » a déclaré Abel Márquez, directeur exécutif de Hope Channel Inter-Amérique. « Nous avons maintenant atteint un niveau où nous pouvons aller de l’avant et collaborer ensemble sur d’autres projets. »

Des professionnels pratiques, triés sur le volet, qui produisent actuellement du contenu télévisuel et / ou ont le potentiel de se développer dans un avenir proche dans les 18 centres multimédias gérés par l’église dans la DIA ont joué un rôle essentiel pour nous amener à nous rassembler afin de participer au développement des chaines, a dit Abel Márquez. « Je me souviens de l’époque où l’Inter-Amérique n’avait qu’un centre de production multimédia à l’Université de Montemorelos, qui est maintenant un des principaux centres contribuant à la production de nombreux programmes. »

La croissance a été évidente en moins de cinq ans, a déclaré Abel Márquez.

Arnold Kelly du centre multimédia de l’Université du Nord de la Caraïbe (à droite) partage avec le groupe quelques informations sur la programmation en anglais produite pour Hope Channel Inter Amérique, tandis que d’autres écoutent : de gauche à droite : Nigel Coke de l’Union de la Jamaïque, Jérémie Lemec de l’Union Haïtienne, Serge Raphaël de l’Union des Antilles et Guyane Françaises, et Abel Márquez. Photo : Keila Trejo / DIA

« Il y a quatre ans, notre chaîne en espagnol utilisait 28 pourcents de notre propre contenu produit, mais maintenant 82 pourcents représentent des programmes produits par nos centres multimédias, » a ajouté Abel Márquez. C’est essentiellement la même chose avec la chaîne en français, dont 100 pourcents du contenu sont produits sur le territoire des Antilles et Guyane françaises dans la DIA. La chaîne en anglais est celle que les dirigeants veulent développer davantage, a-t-il déclaré.

Le président de la DIA, pasteur Elie Henry, est intervenu lors des rencontres de formation et a rappelé aux producteurs de veiller à ce que le message qu’ils partagent soit clair et d’une grande portée.

« Nos programmes télévisés ne sont pas simplement destinés à divertir, mais à inspirer, à présenter Jésus comme le Sauveur et à attirer l’attention sur sa venue prochaine, » a déclaré pasteur Henry. « Pour prêcher l’évangile à travers différentes programmations, nous devons être des disciples du Christ à tout moment, et peu importe ce que nous faisons, et où que nous soyons, nous devons donner à Dieu l’honneur et la gloire qui lui sont dûs. »

Hector Belvedere, directeur de la production pour Hope Channel International, parle des composants et de la conception d’un plateau de télévision. Photo : Keila Trejo / DIA

Le travail consiste à atteindre les publics externes grâce à une programmation créative qui touchera les cœurs de millions de personnes, a rappelé Abel Márquez.

Les producteurs de médias ont reçu des informations au sujet de la stratégie, de la production avec des équipements limités, de la conception efficiente de plateaux avec des couleurs, des formes, des textures dans les espaces disponibles, de la narration non seulement pour présenter des actions, mais aussi pour avancer avec émotion et sentiment, ils ont également reçu des informations sur une plus importante collaboration en réseau, et une meilleure intégration entre les centres autour de projets spéciaux, at aussi sur de meilleurs moyens de promouvoir et de distribuer la chaîne, et bien plus encore.

Au cours des rencontres, il y a eu plusieurs sessions qui ont évoqué des projets de collaboration supplémentaires, tels que la programmation avec un langage cinématographique, davantage de productions pour les réseaux sociaux, la création de forums pour aider à soutenir les initiatives et les projets, la production de tutoriels pour partager des conseils sur la production, le support technique et les solutions de résolution de problèmes, l’organisation de sessions de brainstorming, l’augmentation de contenu créatif, et plus encore.

Lizbeth Elejalde, assistante à la programmation et à la production chez Hope Channel Inter Amérique, rappelle aux producteurs qu’il faut une narration qui permette d’avancer avec émotion et sentiment dans leur programmation. Photo : Keila Trejo / DIA

Plusieurs producteurs de médias ont partagé leurs projets de programmation actuels et futurs qui seront ajoutés à la chaîne au cours des prochaines semaines et des prochains mois.

Le groupe a voté de désigner chaque lundi comme journée spéciale de prière pour Hope Channel Inter Amérique, une occasion de prier pour l’engagement spirituel de tous les membres du personnel et pour ceux qui regardent. En outre, un vote a été pris pour l’adoption d’une résolution de gratitude pour les bénédictions de Dieu déversées sur Hope Channel Inter Amérique au cours de l’année écoulée.

« Quand nous considérons le passé, et la croissance exponentielle qu’a connu la télévision adventiste, nous sommes émerveillés par ce que le Seigneur a fait dans le passé et cela nous motive à avancer ensemble pour atteindre plus de gens pour le Christ, » a déclaré Abel Márquez.

Fabricio Rivera, directeur de la communication et producteur de médias pour l’église au Salvador, explique comment lui et son équipe ont été capables de produire un programme de 13 épisodes sur des vies transformées, avec une caméra et un équipement limité. Photo : Keila Trejo / DIA

« Il reste encore de nombreux défis à relever pour atteindre la vaste population de l’Inter-Amérique dans les 42 pays de notre territoire, » a déclaré Abel Marquez. « Nous continuerons de travailler ensemble, d’être créatifs avec des programmes innovants, de collaborer et de créer des réseaux encore davantage et nous ne cesserons pas de partager l’espérance tous les jours.

Parmi les projets à venir pour Hope Channel Inter-Amérique, il y a l’amélioration de sa présence en ligne grâce à une toute nouvelle page Web, qui comprendra l’option de programmes à la demande ainsi que l’accès aux réseaux sociaux. De plus, sept nouveaux projets collaboratifs devraient être achevés dans les mois et l’année à venir, a dit Abel Márquez.

Pour en savoir plus sur Hope Channel Inter-Amérique, visitez le site
interamerica.tv

Photo de groupe des participants et des dirigeants lors du conseil consultatif sur la production organisé par Hope Channel Inter-Amérique. Photo : Wilmer Barboza / DIA

Pour voir une galerie de photos des rencontres du conseils consultatif, cliquez ICI

Traduction: Patrick Luciathe

Exprimez vous !

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.