Construire Bethléem

Lorsqu’il est question de voyages missionnaires, la règle fondamentale est de toujours avoir de la flexibilité. Ce principe a été mis à l’épreuve en octobre 2019, quand un groupe de volontaires de Maranatha est arrivé à Bakersfield, en Californie, aux États-Unis, pour un projet, seulement pour constater qu’ils n’étaient pas autorisés à travailler.

L’objectif était de construire la charpente d’un nouveau sanctuaire pour l’église adventiste du septième jour américano-asiatique à Bakersfield. Pendant environ 18 ans, la congrégation s’est réunie dans un minuscule bâtiment d’une pièce. Maintenant, ils sont prêts à construire un tout nouveau lieu de culte avec l’aide de Maranatha.

Cependant, un défi inattendu à propos d’un permis a empêché les bénévoles de commencer la construction. Ne sachant pas combien de temps le processus d’approbation du permis prendrait, les responsables du projet ne savaient pas trop quoi faire.

Les volontaires ont alors appris qu’une congrégation sœur, l’église adventiste du septième jour de Hillcrest, se préparait pour leur exposition annuelle « Marcher à Travers Bethlehem, » qui accueille des milliers de visiteurs chaque année. La mise en place très élaborée demandait des équipes pour construire la ville de Bethléem dans leur parking, un processus pouvant durer six semaines. Cependant, en raison d’un programme d’évangélisation de trois semaines à l’église, le début de l’installation a été retardé.

Les bénévoles de Maranatha ont offert leur aide et l’équipe a construit Bethléem en seulement deux semaines.

Ed Jensen, le coordinateur du projet, a déclaré : « Nous nous sommes demandé si c’était la vraie raison pour laquelle nous étions supposés nous trouver à Bakersfield. »

Mais leur travail n’était pas encore terminé. Quelques jours seulement avant la fin du projet, l’église américano-asiatique a reçu son permis. Les volontaires se sont immédiatement rendus sur le site et ont commencé à construire. Certains sont même restés une semaine supplémentaire.

« Nous avons fait monter les murs et les avons recouverts et les treillis sont en place, » a déclaré Ed Jensen. « Nous avons fait pratiquement tout ce que nous avions prévu de faire en premier lieu. »

Le projet n’avait pas démarré comme prévu par les volontaires. Une attitude de flexibilité et un esprit de service ont ouvert de nouvelles portes d’opportunités et de bénédictions à non pas une mais deux congrégations à Bakersfield.

A propos de Maranatha Volunteers International

Maranatha Volunteers International, qui en 2019 a célébré son 50ème anniversaire , est une organisation de soutien qui répond aux demandes d’aide à la construction dans l’Église adventiste du septième jour. Chaque projet est soigneusement étudié sur la base des besoins, de l’impact global sur la communauté et des ressources nécessaires au maintien et au soutien à long terme.

Actuellement, Maranatha travaille dans 14 pays à travers le monde. Les efforts sont concentrés sur la construction d’églises, d’écoles et de puits d’eau. Une partie des projets est réalisée par des bénévoles participant à des voyages missionnaires de courte durée organisés par Maranatha.

La version originale de ce récit a été publiée sur le site d’informationsde Maranatha Volunteers International.

Traduction: Patrick Luciathe

T

Exprimez vous !

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.