Au Mexique, l’Eglise Adventiste aide les croyants victimes de l’intolérance religieuse

28 mars 2018 | Tuxtla Gutiérrez, Chiapas, Mexique | Libna Stevens / DIA

L’Église Adventiste du Septième Jour dans l’état du Chiapas, au Mexique, aide les victimes de l’intolérance religieuse après que quatre familles aient été chassées de leurs foyers par les habitants de la communauté Chiptip de San Miguel, au Chiapas.

L’une des maisons détruites un peu plus tôt ce mois-ci à San Miguel Chiptip. Image de l’Union Mexicaine du Chiapas

Agustin Alvarez, un membre baptisé et trois autres hommes ont été expulsés de leurs communautés le 15 mars après avoir participé à une campagne d’évangélisation dans une autre communauté. D’après ce qu’a indiqué pasteur Ignacio Navarro, président de l’Eglise Adventiste dans le Chiapas, leurs épouses et leurs enfants ont été forcés de rester à Chiptip.

« Ces familles ont appris les vérités bibliques, et cela a irrité certaines personnes, » a déclaré pasteur Navarro. Après neuf jours de démarches auprès de la population locale, les hommes ont retrouvé leurs familles et sont actuellement hébergés ailleurs chez des membres de leur famille.

« Nous avons travaillé avec les dirigeants municipaux et le bureau du gouvernement de l’état pour demander que les lois relatives à la liberté religieuse soient appliquées, » a dit pasteur Ignacio Navarro, président de l’église dans le Chiapas. Les maisons de ces familles ont été détruites. Ils n’ont aucun endroit où ils pourraient retourner. »

Ce n’est pas la première fois qu’Agustin Alvarez et sa famille sont forcés de quitter leur communauté à Chiptip. Il y a quatre ans, après que lui et sa famille se soient joints à l’Eglise Adventiste, ils ont été ostracisés et ont dû déménager dans une communauté voisine. Agustin Alvarez et sa famille ont continué à partager le message de l’évangile.

Les décombres laissés après que les habitants aient détruit les maisons de quatre familles à San Miguel Chiptip, dans le Chiapas, plus tôt ce mois-ci. Image de l’Union Mexicaine du Chiapas

« La fédération et l’union locales prennent les dispositions nécessaires pour aider ces familles à restaurer leur vie, a déclaré pasteur Navarro. On ne sait pas si leurs maisons seront reconstruites ou si les familles devront déménager, a déclaré Ignacio Navarro, mais les dirigeants de l’église veillent sur eux et leur apporte une nourriture physique et spirituelle.

Le président de l’Église Adventiste mondiale, Ted N. C. Wilson, qui se trouvait dans l’état du Chiapas le weekend dernier pour relancer Une Année en Mission, l’initiative menée par des jeunes, a encouragé les familles.

« Vous êtes vraiment des géants pour Jésus parce que vous avez accepté toute la vérité et que vous êtes prêts à mourir pour la vérité, » a déclaré pasteur Wilson. « Mon cœur se réjouit de vous voir, de voir votre fidélité à la Parole de Dieu. »

Pasteur Wilson a déclaré que l’Eglise Adventiste mondiale, dont le siège se trouve à Washington D.C., prie pour eux depuis que les nouvelles lui sont parvenues par le biais du président de la Division Inter Américaine pasteur Israël Leito.

Les familles ont été amenées au Centre de Convention Polyforum à Tuxtla Gutiérrez où se déroulait le sabbat 24 mars la célébration de l’impact de la jeunesse de tout l’état. Plus de 4000 dirigeants et jeunes Adventistes ont accueilli les familles et ont applaudi leur fidélité.

Le président de l’Église Adventiste mondiale, Ted N. C. Wilson, encourage les familles dont les maisons ont été détruites le 15 mars 2018 en raison de l’intolérance religieuse. Image de Miriam Clemente / Union Mexicaine du Chiapas

« Nous voulons que ces frères sachent que l’église mondiale les soutient, qu’ils ont une grande famille de plus de 20 millions de membres et que nous les accueillons dans l’église, » a déclaré pasteur Navarro.

Les familles ont reçu des Bibles, des cadeaux, et des prières ont été faites en leur faveur pendant le programme.

L’Église Adventiste mondiale et la Division Inter Américaine ont déjà débloqué des fonds pour reconstruire la vie de ces familles, a déclaré le pasteur Leito.

Grâce au témoignage de ces familles, trois autres familles de la communauté Chiptip les soutiennent et souhaitent en savoir plus sur leurs croyances, a déclaré pasteur Navarro.

L’église continuera de suivre les familles et à chercher des résolutions pour œuvrer au respect des droits de la liberté religieuse dans la région.

L’Eglise Adventiste du Septième Jour dans l’état du Chiapas, au Mexique, compte plus de 230000 membres qui se réunissent pour adorer dans 3087 églises et groupes. L’église supervise huit fédérations et missions, elle gère une université et 51 écoles primaires et secondaires.

Pour en savoir plus sur l’Eglise Adventiste du Septième Jour au Chiapas, au Mexique, visitez le site umch.org.mx

Traduction: Patrick Luciathe

Exprimez vous !

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.