Le président de l’Église adventiste partage des conseils bibliques avec un ministre pakistanais

Le président de l’Église adventiste du septième jour, Ted N. C. Wilson, a prié et a partagé des conseils bibliques avec un dirigeant pakistanais influent alors même qu’il encourageait aussi les membres d’église à faire briller leur lumière au Pakistan.

Ted Wilson, qui effectuait sa première visite au Pakistan, ainsi qu’une délégation qui l’accompagnait, ont été chaleureusement accueillis le 9 juin 2019 par le leader de la province pakistanaise du Sindh, dans la somptueuse résidence du ministre en chef à Karachi, la plus grande ville et aussi la capitale commerciale du pays.

Pasteur Wilson a remercié le ministre en chef Syed Murad Ali Shah pour la liberté religieuse que les autorités accordent aux personnes de toute confession, et il a mis l’accent sur les efforts déployés par l’Église adventiste pour contribuer à faire avancer la société et soulager la souffrance grâce à l’Agence Adventiste de Développement et de Secours, à l’Hôpital Adventiste de Karachi et au Séminaire Université adventiste du Pakistan.

« Nous voulons apporter une aide d’une manière ou d’une autre alors que nous suivons l’exemple du ministère du Christ, » a dit Ted Wilson.

« J’espère, Votre Excellence, que les adventistes – bien que nous soyons peu nombreux par rapport à la population en général – sont les meilleurs citoyens possibles, » a ajouté pasteur Wilson en souriant. « Si ce n’est pas le cas, dites-le-moi. »

Diplômé de l’Université de Stanford, dans l’État américain de Californie, Syed Murad Ali Shah, a souri et a dit qu’il connaissait bien l’Hôpital Adventiste de Karachi, doté de 138 lits, et établi en 1947.

L’Église adventiste compte environ 13000 membres au Pakistan, un pays de 204 millions d’habitants.

Partager des Conseils sur le Leadership

Ted Wilson a demandé à Murad Shah s’il pouvait partager des conseils bibliques sur le leadership. Avec le consentement du ministre en chef, il a récité de mémoire, Michée 6:8 en disant : « Et ce que l’Éternel demande de toi, C’est que tu pratiques la justice, Que tu aimes la miséricorde, Et que tu marches humblement avec ton Dieu. »

« Votre Excellence, je voudrais vous recommander cela, » a dit Ted Wilson.

« Merci beaucoup, » a répondu Murad Shah, avec un large sourire.

Invitant d’un signe un assistant à lui apporter son aide, Murad Ali Shah a posé un foulard Ajrak sur les épaules de Ted Wilson et a placé une toque Sindhi sur sa tête. Le foulard et la toque font partie des vêtements traditionnels du peuple Sindh dans la province du Sindh et sont remis aux invités d’honneur. Murad Ali Shah a également donné des écharpes et des toques aux personnes qui accompagnaient pasteur Ted Wilson lors de sa visite, notamment son épouse Nancy, Samuel Saw, président de la Division de l’Asie-Pacifique Sud, dont le territoire comprend le Pakistan; Le secrétaire adjoint de l’Église adventiste mondiale, Claude Richli; et Michael Ditta, président de l’Église adventiste au Pakistan.

Ted Wilson a remis au ministre en chef plusieurs présents, notamment des gâteaux et un tapis enroulé.

« Le tapis peut représenter un lieu de prière pour demander à Dieu de vous aider à marcher humblement avec lui, » a dit doucement Ted Wilson, en ajoutant : “Inshallah,” le mot arabe signifiant « si Dieu le veut. »

Inshallah,” a dit Murad Ali Shah.

Une Invitation à Prier

Alors que la rencontre de 15 minutes s’achevait, Ted Wilson a proposé de prier pour Murad Ali Shah et pour son travail. Ali Shah a immédiatement accepté et demandé une prière spéciale pour la province de Sindh, qu’il dirige depuis 2016. Il s’agit de l’une des quatre provinces du Pakistan.

La prière de clôture a attiré l’attention du principal journal pakistanais, Dawn, qui a publié un reportage de 12 paragraphessur la rencontre du 10 juin.

« Le président de l’église a également prié pour la prospérité et le développement du Pakistan, en particulier de la province du Sindh et de sa population, » a précisé le journal.

La télévision nationale a également fait état de la rencontre.

Ted Wilson est arrivé au Pakistan le 7 juin pour une visite de quatre jours destinée à encourager les membres d’église à Karachi ; à Lahore, où se trouve le siège de l’Union du Pakistan; et au Séminaire Université Adventiste du Pakistan, qui a été fondé en 1920 et compte 400 étudiants. L’université, l’une des 15 écoles gérées par l’église au Pakistan, se trouve environ à 100 km à l’est de Lahore.

Briller Comme une Lampe
S’exprimant dans une église adventiste à Lahore le 7 juin, pasteur Wilson a encouragé les membres d’église à briller comme une lampe au Pakistan et dans le monde.

Il a ouvert une Bible et a lu les paroles de Jésus dans Marc 16:15, « Allez par tout le monde, et prêchez la bonne nouvelle à toute la création. »

« Cela signifie à chacun des 204 millions d’habitants du Pakistan, » a dit Ted Wilson à 100 dirigeants d’église et aux autres personnes présentes.

Pasteur Wilson a invité les membres d’église à réfléchir soigneusement à la manière dont ils utilisent leur temps et ce sur quoi ils concentrent leur attention.

« Parfois, les membres d’église passent beaucoup de temps à écrire des emails remplis de colère aux dirigeants de l’église, » a-t-il déclaré. « Parfois, ils poursuivent même l’église en justice. Le diable aime ça. Il veut distraire les adventistes de la mission de l’église. »

Pas d’emails Pleins de colère de Jésus

Il a fait remarquer que Jésus n’a jamais envoyé de courrier électronique rempli de colère.

« Il est mort nu sur la croix pour vous et moi, » a-t-il déclaré. « Et il nous dit : ‘Suivez-moi.’ S’il a souffert, vous aussi pouvez souffrir. Vous pouvez avoir des épreuves. Mais ne faites pas partie du problème. Faites partie de la solution. »

« Ne vous laissez pas distraire, » a-t-il dit. « Brillez comme une lampe pour Jésus. »

Pasteur Wilson a également demandé aux membres d’église de se concentrer sur la mission de l’église qui est de proclamer la venue prochaine de Jésus, alors qu’il s’adressait à une foule de plusieurs milliers de personnes à l’occasion du culte du sabbat au Séminaire Université Adventiste du Pakistan, le 8 juin, et devant environ 2500 personnes réunies sous un immense chapiteau blanc situé à côté de l’Hôpital Adventiste de Karachi dans la soirée du 9 juin.

« Nous ne sommes pas ici pour nous battre pour une position, » a déclaré Ted Wilson aux participants lors de la rencontre sous le chapiteau. « Nous ne sommes pas ici pour nous battre les uns avec les autres. Nous sommes ici pour considérer les autres au-dessus de nous. »

De nombreuses mains se sont levées dans la foule lorsque pasteur Wilson a demandé à ceux qui l’coutaient de s’engager à garder les yeux sur Jésus et à le partager avec les autres.

« Vous êtes le meilleur sermon qui puisse être prêché à Karachi, » a déclaré Ted Wilson. « Dieu vous appelle à faire partie de la merveilleuse proclamation selon laquelle Dieu a pourvu un moyen d’avoir le salut à travers Jésus. Jésus revient bientôt pour nous amener à la maison. »

La version originale de ce récit a été publiée sur le sitede Mission Adventiste.

Traduction: Patrick Luciathe

Exprimez vous !

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.