Le Comité Administratif franchit une étape dans le processus d’unité

Le Comité Administratif de la Conférence Générale de l’Église Adventiste du Septième Jour a voté le mardi 17 juillet un document recommandé par le Comité de Supervision de l’Unité. Les recommandations sont intervenues après neuf mois d’écoute et de consultation avec des entités de l’église à travers le monde afin de décrire un processus permettant d’examiner le cas des entités qui ne se conformeraient pas aux décisions d’une Session de la Conférence Générale, du Comité Exécutif de la Conférence Générale, ou du Manuel de Règlements. Le processus décrit comprend la mise en place d’un certain nombre de comités qui examineront la conformité aux décisions et qui traiteront des problèmes spécifiques de non-respect des décisions et feront des recommandations au Comité Administratif de la Conférence Générale.

Le Comité de Supervision de l’Unité a reçu des données quantitatives et qualitatives recueillies auprès des dirigeants de l’église dans le monde entier ainsi que par le biais de dialogues avec les treize divisions mondiales, le Concile sur le Leadership de la Conférence Générale et les institutions de la Conférence Générale. Les commentaires des membres du Comité Exécutif lors des Conciles Annuels précédents ont également été pris en compte.

Le Bureau des Archives, des Statistiques et de la Recherche a été chargé d’élaborer un questionnaire et de réaliser une enquête auprès de tous les présidents d’union et de division à travers le monde. Tous ceux qui ont été interrogés ont répondu, même si, dans certains cas, ils ont choisi de ne pas répondre à toutes les questions. Les résultats de l’enquête ont été publiés dans un précédent article, et ont montré que la majorité des présidents d’union de l’Église Adventiste mondiale préféraient une forme quelconque de processus pour traiter les cas de non-conformité aux décisions.

Conformément au processus et au protocole standard, le document voté aujourd’hui par le Comité Administratif de la Conférence Générale (GC ADCOM) sera également discuté par le Comité des Administrateurs de la Conférence Générale et des Divisions. Il sera ensuite envoyé au Comité Exécutif de la Conférence Générale qui l’examinera lors de son Concile Annuel en octobre.

Traduction: Patrick Luciathe

Exprimez vous !

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.