La direction de l’Inter Amérique cherche à définir l’avenir de l’Église

7 Septembre 2019 | Cancun, Mexique | Libna Stevens, Division Inter Américaine

Définir l’avenir de l’Église adventiste du septième jour en Inter Amérique pour les cinq prochaines années est le thème central de cette semaine au cours de laquelle des dizaines d’administrateurs venus de l’ensemble du territoire se réunissent à Cancun, au Mexique. Près de 300 dirigeants d’église représentant les 24 unions, c’est-à-dire les principales régions ecclésiales, ainsi que les 152 champs locaux, ont entamé une série de rencontres qui ont débuté le 6 septembre 2019, dans le but de prier ensemble, de mener une réflexion sur la croissance et de prendre des décisions permettant de poursuivre la mission consistant à mieux faire parvenir l’évangile à davantage de personnes.

« Nous sommes ici pour définir le chemin requis par l’église en Inter Amérique pour mener à bien la tâche pour la période de 2020 à 2025, » a déclaré pasteur Elie Henry, président de l’Église adventiste en Inter Amérique, en s’adressant aux dirigeants d’église. « Il est important pour nous de comprendre et d’aligner nos objectifs au niveau de l’église locale, du champ local, de l’union et de la division, afin que chaque entité sur le territoire puisse s’engager pleinement pour mieux contribuer au développement de l’organisation dans son ensemble. » L’alignement auquel pasteur Henry faisait référence est l’emphase stratégique missionnaire de l’Église adventiste mondiale, baptisée
“J’Irai” pour la période de 2020 à 2025.

Le président de la Division Inter Américaine, pasteur Elie Henry, décrit les objectifs des six jours de rencontres. Photo : Abel Márquez / DIA

L’idée n’est pas de faire tout le travail de planification stratégique au cours des cinq prochains jours, a dit pasteur Henry, mais de créer un cadre qui offrira une bonne opportunité « d’évaluer ce que nous faisons, de nous assurer que nos membres d’église sont impliqués dans une démarche les amenant à vivre l’évangile au quotidien. »

Les rencontres seront également l’occasion d’évaluer le développement de l’église en matière d’évangélisation, d’éducation, de service communautaire, de pratique de gestion chrétienne, et de financement de la mission de l’église.

Il s’agit de définir des principes, de définir des objectifs clairs et de voir comment la croissance de l’église s’intègre dans la mission à tous les niveaux de l’église.

Les dirigeants de l’église font une pause pour prier ensemble plusieurs fois le 6 septembre, au début des rencontres. Photo : Libna Stevens / DIA

Pasteur Lowell Cooper, ancien vice-président de l’Église adventiste mondiale et intervenant principal, a rappelé aux administrateurs de l’église leur objectif qui est de concentrer leurs énergies sur un objectif déterminant et éternel.

« Le but de notre réflexion est de considérer la direction que nous prenons, » a déclaré Lowell Cooper. « Si vous ne connaissez pas votre but dans la vie, vous risquez de n’avoir aucune pertinence, et d’être un obstacle plutôt qu’une aide. »

Lowell Cooper a souligné les points clés indiquant que la mission de Dieu est la source de toutes les missions de l’église, que la mission de Jésus illustre la mission de Dieu, et que le peuple de Dieu doit refléter sa mission et que la mission de l’église requiert une étude et une expression réfléchies.

Le 6 septembre 2019, pasteur Lowell Cooper, ancien vice-président de l’Église adventiste mondiale, s’adresse à la direction de l’église. Photo : Abel Márquez / DIA

Lowell Cooper a examiné la déclaration de mission de la Division Inter Américaine : « Glorifier Dieu, et sous l’influence du Saint-Esprit, amener chaque converti à faire l’expérience d’une relation personnelle et transformatrice avec Christ, permettant au croyant de devenir un disciple qui partage l’évangile éternel avec tout le monde. »

« Rappelez-vous que la mission de Dieu est une question de qualité et pas seulement de quantité, » a déclaré Lowell Cooper.

Au cours des prochains jours, les administrateurs de l’église et les dirigeants des institutions examineront les défis auxquels le territoire de l’église est confronté, ils établiront des principes visant à consolider le ministère du pasteur, et définiront des objectifs clairs en matière de croissance de l’effectif et de fidélisation des membres ; ils chercheront aussi à garder les membres actifs dans la vie de l’église, à consolider le système financier de l’église et bien plus encore.

Yireh, un groupe adventiste du sud-est du Mexique, chante lors de la cérémonie d’ouverture des rencontres de la DIA. Photo : Libna Stevens / DIA

Les dirigeants de l’église se pencheront également sur les près de 100 ans d’adventisme sur le territoire de la Division Inter Américaine depuis sa création en 1922.

Pour en savoir plus sur l’Église adventiste du septième jour en Inter Amérique, sur ses programmes et ses initiatives, visitez notre site à l’adresse
interamerica.org

Traduction: Patrick Luciathe

Exprimez vous !

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.