Inauguration à Rome d’une place Martin Luther

498 ans après l’action courageuse du moine allemand, Martin Luther, qui aurait placardé sur les portes de l’Église de la Toussaint de Wittemberg ses 95 thèses concernant violemment le commerce des indulgences pratiqué dans l’Église catholique romaine, et plus durement encore les pratiques du Haut Clergé, une reconnaissance officielle lui est accordée à la ville de Rome.
Il y a 494 ans, Luther avait reçu la bulle d’excommunication délivré par le pape Léon X. C’était 3 Janvier 1521. Martin Luther avait déjà visité Rome en 1510.
« En 2009, lors du dialogue que l’Église adventiste du septième jour entama avec l’Église luthérienne mondiale, une demande commune avait été faite pour nommer un carré de la ville de Rome, Martin Luther » selon Dora Bognandi, ancienne responsable du département des Affaires publiques et de la liberté religieuse de l’Église adventiste de Rome.
Dora Bognandi a milité avec persévérance pour favoriser une telle reconnaissance. « Merci à l’engagement de Dora Bognandi » a titré le grand journal italien « La Repubblica ». « Il a récemment attribué aux adventistes toute l’initiative », a confirmé David Romano, actuel directeur du département des affaires publiques et la liberté religieuse en Italie.
Au début du processus, le bureau en charge de la structure de la voirie urbaine de la ville avaient répondu favorablement, mais n’a pas réussi à faire avancer le dossier. « Le Conseil d’État de toutes les dénominations chrétiennes sur territoire romain, dans lequel les adventistes sont membres, a pris la situation en main. Nous nous sommes rencontrés à plusieurs reprises avec les conseillers municipaux, avec le bureau en charge. Nous avons écrit plusieurs lettres, jusqu’à la fin de l’année 2014. On nous a répondu que la demande avait été accordée et elle a dû être finalement approuvé par le conseil municipal », a déclaré Dora Bognandi.
Six années se sont écoulées depuis la première demande « avancée au Capitole par l’Église adventiste du septième jour, faite en juin 2009, à la commission spécialisée de Rome, en vue du 500e anniversaire de la visite historique à Rome faite par le réformateur Luther », affirme le journal « La Repubblica » du 28 août.
La date de l’inaguration choisie est fixée le 16 septembre, afin de permettre au maire de Rome,Ignazio Roberto Marino, d’être présent et d’honorer cet événement. Le lieu choisi par le Capitole, en accord avec la proposition des adventistes, est le quartier de Monti, exactement dans le parc Oppio Colle, le long de l’avenue Fortunato Mizzi, à proximité du Colisée.
« Je pense que c’est un endroit où les évangéliques et les protestants se sentent chez eux avec la volonté de promouvoir les activités importantes », a déclaré Dora Bognandi.
« Lors de la cérémonie il y aura aussi des représentants des différentes confessions chrétiennes, y compris les catholiques, ainsi que des représentants des religions non-chrétiennes », car ceci est un moment important pour toutes les minorités » déclara David Romano  en ajoutant : « Nous serons présents comme adventistes, et j’espère aussi que beaucoup de nos membres nous accompagneront. »
Source : CD-EUDNews/BIA

Exprimez vous !

*