Un pasteur Adventiste admis au Barreau de la Cour Suprême de la Jamaïque

11 décembre 2017 | Kingston, Jamaïque | Nigel Coke / DIA

Omar Oliphant, a marqué l’histoire de l’Église Adventiste du Septième Jour en Jamaïque en devenant le premier pasteur consacré à devenir avocat. Il a été admis au barreau jamaïcain le 7 décembre 2017, lors d’une cérémonie qui s’est déroulée à la Cour suprême de la Jamaïque à Kingston.

Omar Oliphant, qui est pasteur d’un district de cinq églises comptant plus de 1000 membres, est également le directeur de la communication et de la jeunesse pour la région nord de l’église qui comprend St-Ann et Trelawny. Il a reçu son diplôme de l’Université des West Indies en septembre, après avoir achevé le programme de Licence en Droit (LLB) en deux ans au lieu de trois, il a de plus reçu son diplôme avec mention avant de passer avec succès tous les niveaux de sa formation juridique à la Faculté de Droit Norman Manley. Il s’est spécialisé dans le droit civil.

La rigueur des études juridiques ne faisait pas le poids face au courage, à la détermination et à la persévérance de Pasteur Oliphant qui, malgré ses diverses responsabilités professionnelles et familiales, a surmonté la lourde tâche consistant à travailler à St. Ann tout en étudiant à Kingston qui se trouve à environ 104 kilomètres.

Pasteur Omar Oliphant, son épouse Sharett et ses filles Kharis et Isabelle. Image de Jon Saleen Oliphant

En décrivant l’expérience, ce père de deux enfants a avoué que « c’était la période la plus éprouvante de ma vie, mais non seulement cela m’a apporté de nouvelles opportunités d’apprendre, mais cela m’a aussi clairement révélé l’amour providentiel de Dieu. »

« Dieu a pourvu à tous mes besoins. Je suis vraiment émerveillé de voir comment le Seigneur Lui-même a de si belle manière pourvu et rassemblé les morceaux du puzzle…. ce n’est certainement pas par la force, » a déclaré Omar Oliphant, qui siège également dans plusieurs comités confessionnels et civiques.

Engagé sans équivoque dans le cadre de son appel à vie en tant que ministre de l’évangile, le désormais conseiller juridique poursuit un leadership actif dans l’église en tenant des campagnes d’évangélisation et en impliquant des milliers de jeunes dans sa fédération.

Pendant la période de ses études, pasteur Oliphant a baptisé environ 400 personnes et a été reconnu par l’église en Jamaïque en 2015 pour ses réalisations exceptionnelles dans le domaine de l’évangélisation.

« Mes districts n’ont jamais été laissés pour compte; tous les indices de mesure étaient bien au-dessus de la moyenne et j’ai maintenu une présence active avec les jeunes, les membres de mes églises et de l’église en général, créant un impact dans chacun de nos 15 districts de nombreuses façons au cours de la période, » a déclaré pasteur Oliphant. « J’étais à l’époque, et je le suis encore aujourd’hui, très déterminé à faire en sorte que mon ministère prospère et que ma famille ne soit pas indûment négligée. »

L’administration de la fédération est heureuse d’avoir pu faciliter les études de droit de pasteur Oliphant, a dit pasteur Karl Archer, président de l’Eglise Adventiste dans le Nord de la Jamaïque.

« Nous savions que cela aurait été très difficile pour lui, mais avec le soutien de l’église et de sa famille, il a terminé avec succès ses études avec l’aide de Dieu, » a déclaré Karl Archer. « Sa réussite est une indication du soutien que l’église apporte au développement personnel de ses ouvriers, ce qui, nous en sommes sûrs, contribuera de manière significative à l’avancement de la mission de Dieu par le biais de l’église. Nous lui souhaitons du succès dans toutes ses entreprises alors que nous continuons ensemble à travailler pour le Maître, » a-t-il ajouté.

C’était un équilibre délicat, mais la planification stratégique, la gestion du temps et un excellent groupe de soutien ont été la clé du succès de pasteur Oliphant. Il a rendu hommage à sa femme pour ses conseils, ses prières et sa perspicacité qui lui ont permis de garder le cap.

Je félicite le pasteur Oliphant pour ce qu’il a accompli, » a déclaré pasteur Carlington Hylton, secrétaire de l’association pastorale pour l’Eglise Adventiste dans le Nord de la Jamaïque.

Pasteur Hylton a déclaré qu’Omar Oliphant est une personne résiliente qui n’est pas intimidée par les défis.

« Au cours de ses études, il a accompli ses objectifs en tant que directeur de la jeunesse et de la communication desservant deux communes. Ce qu’il a pu réaliser sera une source d’inspiration pour la jeunesse qu’il dirige. Je suis fier de lui, » a ajouté pasteur Hylton.

Quand cet Adventiste de naissance a décidé de se fixer ce nouvel objectif, il y a réfléchi longtemps étant conscient de la position conservatrice de son église, de l’impact que cela aurait sur son ministère et ce que cela couterait à sa famille. Son approche marquée par la prière lui a permis de réaliser le besoin de l’église en matière de conseil juridique dans les différents domaines de son fonctionnement.

« Compte tenu de la composition vaste et variée de l’église, le fait qu’elle possède de nombreuses institutions, son implication dans des transactions liées à la loi du pays, je considère mes études et ma formation comme un atout supplémentaire, en plus de l’apport à ma croissance personnelle, » a dit pasteur Oliphant. « Les questions juridiques concernent maintenant le ministère et l’église pourrait avoir des défis à relever lorsqu’il s’agira pour elle d’atteindre ses objectifs si nous ne disposons pas de direction juridique adéquate dans certaines de nos orientations en matière de prise de décision et de règlement.

Il a remercié Dieu pour Sa main puissante dans sa vie, sa famille pour le soutien qu’elle lui a manifesté et le Comité Exécutif de la Fédération du Nord de la Jamaïque, et la direction de l’Union Jamaïcaine, les anciens des cinq Eglises dont il a la charge ainsi que les nombreuses personnes qui ont investi du temps, des efforts et des moyens pour réaliser cet évènement historique.

Traduction: Patrick Luciathe

Exprimez vous !

*