La liberté religieuse, une priorité pour l’église adventiste

5 Décembre 2016 – New York, New York, Etats Unis – Bettina Krause, directrice de la communication, Association Internationale de la Liberté Religieuse.

Lors d’une rencontre avec le nouvel émissaire principal des Nations Unies pour la liberté religieuse, le représentant de l’Eglise Adventiste auprès des Nations Unies a déclaré que les Adventistes sont engagés à promouvoir et défendre la liberté de culte pour tous les individus, quelque soit leur tradition religieuse.

Nelu Burcea, directeur adjoint du département des Affaires Publiques et de la Liberté Religieuse pour l’Eglise Adventiste mondiale, a rencontré à New York City le mois dernier, Ahmed Shaheed, le nouveau Rapporteur Spécial des Nations Unies pour la liberté de religion ou de croyance. Ahmed Shaheed est un politicien vétéran et un diplomate originaire des Maldives, une ile de l’Océan Indien ; il a servi auparavant en tant que principal observateur de l’ONU pour les questions de droits de l’homme pour la République Islamique d’Iran.

« J’ai suivi le travail de Dr Shaheed quand il était Rapporteur Spécial sur les droits de l’homme pour l’Iran et j’ai été frappé par son engagement passionné à défendre ceux qui sont sans défense et à parler au nom de ceux qui n’ont pas de voix, » a dit Nelu Burcea. « En parlant avec lui le moi dernier, cette impression s’est assurément confirmée. J’accueille l’opportunité de travailler avec Dr Shaheed pour promouvoir la première des libertés – la liberté de croire et d’adorer selon sa propre conscience. »

Au cours de leur rencontre, Nelu Burcea a présenté à Dr Shaheed l’œuvre mondiale de l’Eglise Adventiste, il a aussi parlé de ses efforts, depuis quelques 150 ans, visant à défendre et à développer la liberté religieuse pour toute personne de toute confession. Les deux ont également discuté des défis actuels en matière de liberté religieuse dans différentes parties du monde.

La nomination d’Ahmed Shaheed fait suite au départ à la retraite de Heiner Bielefeldt qui servait en tant que Rapporteur Spécial de l’ONU pour la liberté de religion ou de croyance depuis Aout 2010.

Alors qu’il débute son action, Dr Shaheed construira sur une fondation qui a été consolidée par le travail dévoué du professeur Bielefeldt, » a dit Ganoune Diop, directeur des Affaires Publiques et de la Liberté Religieuse pour l’Eglise Adventiste mondiale.

Ganoune Diop qui a servi auparavant en tant que représentant de l’Eglise Adventiste après des Nations Unies a travaillé étroitement avec Heiner Bielefeldt pendant des années. Il a dit de lui qu’il était un « défenseur éloquent, efficace et plein de compassion pour la liberté religieuse – quelqu’un qui n’hésite pas à prendre la parole contre les puissants au nom des minorités religieuses, ou de ceux qui luttent contre des lois répressives ou dans des environnements hostiles. Nous souhaitons à Dr Shaheed tout ce qu’il y a de bien alors qu’il continue de développer l’héritage du professeur Bielefeldt. »

En tant que représentant de l’Eglise Adventiste auprès des Nations Unies, Nelu Burcea se rend régulièrement aux siège des Nations Unies à New York et à Genève en Suisse pour participer à des rencontres, y compris des sessions du Conseil des Nations Unies sur le Droits de l’Homme qui se réunit au moins trois fois par an. Son rôle consiste à présenter l’Eglise Adventiste sur la scène internationale, et à établir de bonnes relations avec ceux qui partagent les objectifs de l’église dans des domaines comme celui des droits de l’homme et celui de l’action humanitaire.

Traduction: Patrick Luciathe

Lea mas: http://www.interamerica.org/?p=25352&lang=fr#ixzz4S99UxURV

Exprimez vous !

*