Jamaïque: Un adventiste malvoyant au Sénat

23 Mai 2013, Kingston, Jamaïque…Nigel Coke
Floyd Morris est entré dans l’histoire au parlement de la Jamaïque la semaine dernière lorsqu’il est devenu le premier malvoyant à être nommé président du Sénat Jamaïcain, la chambre haute du Parlement.
Cet homme de 44 ans, membre de l’Eglise Adventiste du Septième jour est bien connu dans cette nation caribéenne pour son combat en faveur de la communauté handicapée.
Floyd Morris est le premier président aveugle du Sénat Jamaïcain. Il est membre de l’Eglise Adventiste et a milité en faveur de la communauté des handicapés. Image de Nephtali Junior/Jamaica Observer.
Dans son discours prononcé le 17 mai à l’occasion de la cérémonie d’investiture, Floyd Morris a cité Michée 6 :8. Le verset à mémoriser du questionnaire de l’Ecole du Sabbat de l’Eglise Adventiste du Septième jour pour la semaine dernière : « On t’a fait connaître, ô homme, ce qui est bien; Et ce que l’Éternel demande de toi, C’est que tu pratiques la justice, Que tu aimes la miséricorde, Et que tu marches humblement avec ton Dieu. »
Au cours d’une interview, Floyd Morris a déclaré que sa nomination est une preuve de la fidélité de Dieu, et qu’elle est intervenue en dépit d’années d’incertitude sur la direction que prendrait sa vie.
« Ce qui est arrivé m’a démontré une fois de plus que mon Dieu est bien réel, » a t-il déclaré.
Le premier ministre de la Jamaïque, la très Honorable Portia Simpson-Miller, a déclaré dans une interview qu’elle a « toujours admiré le Sénateur Morris pour son sens de l’éthique, sa discipline et sa conduite basée sur des principes. »
« Je pense que le Sénat bénéficiera énormément de son leadership, et selon moi, il ne fait aucun doute qu’il continuera d’être une source d’inspiration pour beaucoup, à la fois ici en Jamaïque et dans le monde entier, » a dit Portia Simpson-Miller.
Floyd Morris présente le programme « Voir d’Une Autre Perspective, » à la radio, et il fait du jogging chaque matin avec l’aide de son chauffeur. Il est devenu le premier sénateur aveugle de la Jamaïque en 1998.
Floyd Morris a commencé à perdre la vue à l’âge de 17 ans à cause d’un glaucome, il est ensuite devenu complètement aveugle six ans plus tard.
Il a reçu l’aide de la Société Jamaïcaine des Aveugles où il a appris à lire et à écrire en Braille. Depuis il a obtenu une licence en communication de masse et une maitrise en philosophie politique. Il prépare actuellement un doctorat en communication politique.
« Les personnes ayant des handicaps doivent réaliser que nous vivons à une époque où les opportunités de formation pour les handicapés se sont beaucoup développées surtout dans le contexte de la Convention des Nations Unies relative aux Droits des Personnes Handicapées, » a t-il dit.
Il a ajouté que l’un des principaux objectifs de cette année parlementaire est le vote de l’Acte National sur le Handicap, qu’il défend depuis 1998.
Everett Brown, président de l’Eglise Adventiste en Jamaïque, a déclaré que les 270000 membres d’église du pays étaient fiers à juste titre de la nomination de Floyd Morris.
« En dépit de son handicap visuel, le Sénateur Morris a toujours démontré sa foi en Dieu et sa forte volonté Chrétienne d’y arriver, malgré les défis, » a déclaré pasteur Brown. « Nous sommes certains que son dévouement à ses idéaux Chrétiens ainsi que son amour pour le peuple Jamaïcain et son caractère impeccable, lui permettront de servir le Sénat avec distinction. »
A peu près 10 pourcent de la population de la Jamaïque est Adventiste et certains membres occupent des fonctions prééminentes dans le gouvernement ou dans les affaires. Sir Patrick Allen, membre de l’Eglise Adventiste est le gouverneur-général de la nation.
Traduction: Patrick Luciathe
Pour en savoir plus: http://www.interamerica.org/?p=8172&lang=fr#ixzz2UFYRsF7o

Exprimez vous !

*