Au Mexique, l’église forme des interprètes en langue des signes pour mieux toucher les malentendants

27 Août 2019 | Villahermosa, Tabasco, Mexique | Équipe Informations DIA

Dans le cadre des efforts actuellement déployés par l’Église adventiste du septième jour dans le Nord du Mexique pour mieux atteindre les personnes malentendantes dans leurs églises et leurs communautés, un groupe d’interprètes adventistes s’est récemment réuni pour prendre part à un atelier de formation spécial à Villahermosa, dans l’état de Tabasco, au Mexique. Les 47 étudiants interprètes des trois principales unions du Mexique se sont réunis pour enrichir leurs connaissances, comprendre leur mission et élaborer des stratégies pour faire progresser le ministère de proclamation de l’évangile en langue des signes pour les malentendants.

« Nous remercions Dieu parce qu’il fortifie son peuple juste à ce moment de la fin des temps, de telle sorte que la grande mission qui est de prêcher l’évangile à toutes langues puisse être accomplie, » a déclaré pasteur David Maldonado, directeur du ministère des besoins spéciaux pour l’Église adventiste dans le Nord du Mexique. « L’église dans le monde entier construit des ponts pour toucher la communauté des sourds et il est important pour nous de nous assurer que les interprètes soient formés à la Langue des Signes Mexicaine, » a expliqué pasteur Maldonado.

L’atelier de formation est la deuxième initiative de ce type menée dans le cadre de l’effort global du ministère des besoins spéciaux lancé par l’Union du Nord du Mexique il y a sept ans, ont déclaré les organisateurs.

Cette année, l’église dans l’Union du Sud-Est et dans l’Union Inter-Océanique a réuni son propre groupe pour participer au Deuxième Atelier Annuel des Interprètes en Langue des Signes Mexicaine, qui a permis d’avoir 50 heures de formation, du 22 au 27 juillet 2019, à l’église adventiste 27 de Febrero à Villahermosa.

Les interprètes adventistes qui ont répondu à l’appel sont tous des bénévoles, a déclaré David Maldonado. « Ils utilisent leurs propres ressources et leur temps pour se préparer et servir les sourds dans leurs propres églises et communautés, » a dit pasteur Maldonado.

Le pasteur David Maldonado, directeur du ministère des besoins spéciaux pour l’Église adventiste dans le Nord du Mexique et principal organisateur de l’atelier, parle aux délégués de leur rôle important dans la proclamation de l’évangile aux sourds là où ils se trouvent. Photo : Union Nord Mexicaine

Selon les statistiques nationales (recensement de 2010), il y a plus de 680000 malentendants et 9000 sourds au Mexique, soit environ 12,1% de la population.

Équipe d’interprètes

« Ce plan est vraiment important car nous avons besoin d’une équipe d’interprètes qui soient en mesure de nous aider auprès de cette grande population de sourds que nous n’avons pas encore pu toucher, » a déclaré pasteur Maldonado. L’Église adventiste dans le Nord du Mexique compte 169 membres d’église qui ont été identifiés comme sourds et le plan est de continuer à proposer des formations et des outils pour enseigner et former l’église en général, par exemple les diacres et les diaconesses, et les clubs d’église comme les éclaireurs, de telle sorte que l’église puisse être préparée à recevoir et à inclure les nouveaux membres qui sont sourds, dans la vie de l’église, a expliqué pasteur Maldonado.

L’atelier a regroupé les interprètes dans trois niveaux, du niveau basique au niveau avancé. Des stratégies ont été définies pour fournir un plan de formation pour chaque niveau comprenant deux ateliers par an pour le niveau avancé, y compris une formation en ligne une fois par semaine, le dimanche. Le groupe intermédiaire assistera à des ateliers régionaux pour progresser vers le groupe du niveau avancé et aider ceux qui se trouvent au niveau basique, a expliqué David Maldonado.

Le programme de formation, qui a duré six jours, a permis d’examiner l’utilisation des signes et l’utilisation de la langue des signes, les phrases et les mots ambigus, les expressions et les idiomes appropriés, les proverbes et les paraboles bibliques. Les interprètes ont pris part à des sessions d’exercice de groupe et ont pris le temps d’échanger leurs expériences.

Daniel Vergara était vraiment reconnaissant et extatique d’avoir appris autant de mots en langue des signes. Daniel Vergara aide un groupe de malentendants à Guasave, dans l’état du Sinaloa, dans le Nord du Mexique. Il faisait partie du groupe de niveau basique lors du programme. « J’ai vraiment beaucoup appris avec cette formation. Il me fallait venir pour voir comment je pouvais mieux aider nos frères et sœurs sourds dans mon pays, » a dit Daniel Vergara.

Les délégués participent à la prière pendant le culte du sabbat 27 juillet à l’église adventiste 27 de Febrero à Villahermosa. Photo : Union Nord-Mexicaine

À seulement 15 ans, Estrella Ramírez a intégré le groupe intermédiaire d’interprètes. Elle étudie à l’école préparatoire de l’Université de Montemorelos et interprète en langue des signes lors du service religieux de l’université le sabbat. « Je veux être une interprète pour les sourds pour le reste de ma vie, » a-t-elle déclaré. Estrella Ramírez a remercié les instructeurs et ceux du groupe des interprètes de niveau avancé, d’avoir corrigé certaines de ses expressions en langue des signes et de lui avoir appris à se perfectionner.

Faciliter plus de formation

L’objectif est de consolider et de faciliter davantage de formation pour les interprètes dévoués tels que Daniel Vergara et Estrella Ramírez, a déclaré pasteur Maldonado.

Jusqu’à présent, l’église dans le Nord du Mexique a organisé et soutenu un congrès national adventiste annuel pour les sourds au cours des trois dernières années. De plus, les interprètes ont été invités à prendre part aux rencontres exécutives de l’union afin de contribuer à la prise de décisions et à des initiatives visant à toucher les sourds et les personnes ayant des besoins spéciaux sur le territoire de l’église.

Dans son message spécial adressé aux interprètes en formation, pasteur Arturo King, président de l’Église adventiste dans le Nord du Mexique, les a félicités et les a remerciés pour leur engagement à atteindre les malentendants et les personnes ayant des besoins spéciaux.

« Quelle joie de savoir qu’il y a des membres qui souhaitent tendre leurs bras de compassion et d’amour vers les personnes qui n’ont pas le privilège de pouvoir entendre, mais qui ont le privilège de découvrir l’amour du Christ à travers ses sujets, a dit Arturo king. « Nous sommes vraiment reconnaissants parce qu’il a mis dans votre cœur de partager la bonne nouvelle du salut avec ce segment de la population qui a besoin de notre soutien et de notre attention. »

Les délégués au programme reçoivent leur certificat après avoir suivi l’atelier de formation à Villahermosa, dans l’état de Tabasco. Photo : Union Nord Mexicaine

Se développer pour atteindre plus

Pasteur King a encouragé le groupe à continuer de motiver les autres membres d’église dans leurs églises, mais aussi à tendre leurs bras et à amener d’autres personnes aux pieds de Jésus.

Dans moins de deux mois, en octobre, plus de 300 personnes malentendantes, interprètes et dirigeants d’église devraient participer au quatrième congrès national annuel pour les sourds.

« Dieu nous donne le privilège de travailler ensemble, sans frontières, comme une seule église, parce que nous partageons la même Langue des Signes Mexicaine, » a dit pasteur Maldonado en s’adressant aux délégués. « Cette unité, associée à l’engagement renouvelé d’évangéliser la communauté des sourds, nous prépare à recevoir ‘la pluie de l’arrière-saison du Saint-Esprit’ qui nous aidera à accomplir cette mission. »

Les dirigeants de l’église se sont engagés à fournir davantage de ressources, telles que des leçons de l’école du sabbat, des hymnes et des études bibliques, aux interprètes. En outre, des ressources seront mises à disposition pour sensibiliser davantage les gens aux malentendants et à leurs besoins dans les églises, entre autres.

Des plans sont en cours pour la tenue d’un troisième atelier national d’interprètes adventistes à Puebla, au Mexique, l’année prochaine.

Pour en savoir plus sur les initiatives et activités du ministère des sourds et des besoins spéciaux dans le Nord du Mexique, visitez le site
adventistasumn.org

Helena Corona a contribué à ce reportage.

Traduction: Patrick Luciathe

Exprimez vous !

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.