Section Locale de Douville : « Le dire avec ses mains »

TÉMOIGNAGE D’UNE FEMME ÉPANOUIE
Le sabbat 28 juillet, les membres de la section locale adventiste de Douville (Sainte-Anne, Guadeloupe) et les frères et sœurs et amis de passage, ont pu apprécié le témoignage de Linda ALBERI, une jeune femme malentendante qui communique sa foi en Jésus au moyen de la Langue des Signes (LSF). Linda a rappelé qu’elle a grandi, a été baptisée et s’est mariée au sein de la communauté adventiste du 7ème Jour de Douville. Communiquer et comprendre tout ce qui se passait à l’église était pour elle une expérience difficile à vivre. Elle a même songé, a-t-elle dit, à quitter sa communauté religieuse car elle ne s’y retrouvait pas en raison de son handicap. Néanmoins, elle communiquait tant bien que mal avec son entourage en écrivant et en associant des images à l’écriture. Un jour, Linda prend la décision de quitter la Guadeloupe et d’aller s’établir en Région Parisienne. La rencontre avec une chrétienne « entendante » mais pratiquant la LSF va changer la vie de cette jeune femme. Linda va pouvoir approfondir ses connaissances bibliques, mais surtout entrer plus aisément en relation avec Dieu, et aujourd’hui entourée de son époux et de ses trois enfants, elle est une femme comblée. Au sein de son église (Epinay-Saint-Denis) et de la Fédération France Nord, Linda est engagée dans le Ministère en faveur des sourds et malentendants. Elle se reconnaît dans cette déclaration de l’Apôtre Paul : « Vous savez que ce fut à cause d’une infirmité de la chair que je vous ai pour la première fois annoncé l’évangile. » (Galates 4:13). Le témoignage de Linda s’est achevé par cette note d’espérance : « En ce jour–là, les sourds entendront les paroles du livre ; Et, délivrés de l’obscurité et des ténèbres, Les yeux des aveugles verront. » (Esaïe 29:18)

Les dirigeants de l’Eglise adventiste de Douville remercient:
-Linda pour son émouvant témoignage. (nous saluons affectueusement ses trois enfants qui étaient présents);
-Mélissa SOUKAÏ pour ses talents d’interprète;
-Laurice ALBERI (fille de Linda) pour son implication dans l’organisation de ce programme et sa participation dynamique (chant spécial signé);
-Les sœurs Marie-Louise JACMARD, Sylvie IRDOR et Marie-Colette CHATEAUNEUF qui, dans le département de la Famille, œuvrent pour l’intégration effective des personnes en situation d’handicap dans la vie de l’église de Douville;
-Vénus COUPIN, la mère de Linda qui faisait partie des officiants du jour et qui nous a adressé la bienvenue en LSF;
-Les musiciens et les chantres sous la direction de Emilie FLOWER.

GLOIRE A DIEU !

 

L’Eglise adventiste du 7ème Jour de Douville aura la joie d’accueillir, ce sabbat 28 juillet 2018, Linda COUPIN-ALBERI (membre de l’Eglise adventiste de Epinay/Sainte-Denis en Région parisienne). Linda, qui est malentendante, va présenter le message du culte d’adoration en Langue des Signes. Nous soulignons qu’une grande partie de la liturgie du culte sera « signée » et traduite en français pour l’assemblée.Merci de partager cette information avec vos amis.

Commentaires

  1. mh lavidange a écrit:

    j’espere que ce culte sera enregistre ainsi je pourrais partager avec mes amis et parents qui sont malentendants merci a vous pour cette initiative bon sabbat

  2. IRDOR SYLVIE a écrit:

    Merci pasteur ALPHONSO pour ton implication personnelle dans le développement de mission auprès des personnes en situation de handicap ou ayant des besoins spéciaux dans notre communauté de douville STe Anne. Tous doivent leur place au sein de l’église. Si cela n’est pas le cas l’évangile n’as plus raison d’être prêché dans nos églises. Merci

Exprimez vous !

*