Curaçao : Une fondation adventiste de la liberté religieuse

La Fondation de la Liberté Religieuse de Curaçao (CRLF), une initiative de l’Eglise Adventiste du Septième Jour, a récemment organisé un festival de la liberté religieuse sur l’île.
La CRLF, une organisation mise en place par l’Eglise Adventiste du Septième Jour dans le but de promouvoir la liberté religieuse parmi les divers groupes religieux de Curaçao et Bonaire, ressemble en beaucoup de points à une section locale de l’Association Internationale de la Liberté Religieuse, a expliqué pasteur Shurman Kook, directeur des affaires publiques et de la liberté religieuse pour l’église Adventiste à Curaçao et Bonaire. « La seule différence est la statut juridique de cette entité, » a t-il indiqué.
Le festival, qui s’est tenu le mois dernier à Willemstad au Centre Israël Leito pour le Développement Intégral, a rassemblé plusieurs groupes religieux et ethniques qui ont fait des présentations uniques, et ont démontré la grande diversité religieuse et culturelle présente sur cette ile d’environ 150000 habitants.
« La constitution de Curaçao permet une grande liberté religieuse et nous sommes très heureux de cela, » a dit pasteur Kook qui sert également en tant que président de l’Eglise Adventiste à Curaçao et Bonaire. Curaçao est un pays libre. Les gens ici sont libres d’établir leur propre église, de prêcher, d’enseigner en public ou en privé, et par rapport à cela, il est très facile parfois de considérer la liberté religieuse comme une chose acquise. »
Bien que les gens peuvent changer d’affiliation religieuse sans restrictions du gouvernement, cela ne s’est pas toujours fait sans hostilité sociale, » a expliqué pasteur Kook. « C’est la raison pour laquelle il faut encourager la prise de conscience au sujet de ce droit de l’homme fondamental qu’est la liberté religieuse, » a dit pasteur Kook.
Le Secrétaire-Générale de l’Association Internationale de la Liberté Religieuse, Dr John Graz, s’est adressé à l’auditoire. John Graz a souligné combien il est important de chérir, de promouvoir et de défendre la liberté religieuse et la dignité humaine.
Le trésorier du Conseil des Eglises de Curaçao, Locksley Brodie a applaudi la fondation et a déclaré que « travailler de concert avec le Conseil des Eglises est incontournable quand il est question de favoriser la vie harmonieuse à Curaçao. »

Le Secrétaire-Général de l’Association Internationale de la Liberté Religieuse, Dr John Graz (à droite) intervient à l’occasion de ce festival de la liberté religieuse historique alors que pasteur Shurman Kook, président de l’Eglise Adventiste à Curaçao et Bonaire traduit.

Marcolino Franco, président du Parlement de Curaçao, a indiqué que la liberté religieuse était inscrite à la fois dans la constitution de Curaçao rédigée en 2010 et celle de 1955, mais « cela ne signifie pas que ce droit à la liberté religieuse est toujours respecté dans la société. »
Curaçao jouit d’une longue histoire de liberté religieuse et a servi de havre sûr pour les Chrétiens et le Juifs qui ont subi des persécutions religieuses dans différentes parties du monde, a expliqué pasteur Kook. « Une des raisons expliquant la mise en place de la fondation est que nous ne devrions pas considérer comme acquise notre relative liberté, surtout quand on considère les évènements qui se déroulent actuellement dans le monde. »
Avant le festival, la CRLF a organisé son premier diner de la liberté religieuse au cours duquel des responsables gouvernementaux et des leaders religieux éminents se sont rencontrés afin d’en apprendre plus sur la Fondation pour la Liberté Religieuse de Curaçao et de parler de l’importance de la liberté religieuse pour l’ile.
Ces deux programmes ont été couverts par les médias.
D’après pasteur Kook, la fondation envisage de rester visible en s’exprimant sur les médias à propos de questions relatives à la liberté religieuse, en organisant des marches pour la liberté religieuse, et en s’assurant que le diner et le festival de la liberté religieuse deviennent des activités annuelles.
La Fondation pour la Liberté Religieuse de Curaçao a été organisée par des personnes représentant la Communauté Libérale Juive, la Communauté Musulmane, un membre de l’église Protestante, un ancien Premier Ministre des Antilles Néerlandaises qui est Catholique, et par des Adventistes du Septième Jour.
Pour en savoir plus sur la Fondation pour la Liberté Religieuse de Curaçao, visitez sa page Facebook ICI https://www.facebook.com/curelifo
Traduction: Patrick Luciathe

Lea mas: http://www.interamerica.org/?p=15131&lang=fr#ixzz3SNPpQfkR

Commentaires

  1. je trouve que il ne faut pas perdre le temp il faut travaillé pour Dieu quand nous avons encore la chanche ou toute l’opportinité de le faire avec la liberté religieuse.

Exprimez vous !

*