Colombie : décret historique sur la liberté religieuse

20 Juillet 2016 – Bogotá, Colombie – Shirley Rueda/DIA

Le président de la Colombie, Juan Manuel Santos, a signé le 4 juillet 2016, un décret historique qui fait dorénavant du 4 juillet une Journée Nationale de Liberté Religieuse et de Liberté de Culte dans le pays. Plus de 100 responsables religieux, parmi lesquels des dirigeants Adventistes, ont assisté à la signature du décret à la Casa de Nariño, la résidence présidentielle et le siège du gouvernement à Bogotá.

Le président Santos a déclaré qu’en six ans, c’est le décret le plus court qu’il n’ait jamais signé, mais un décret qui revêt une grande signification symbolique et une grande importance, à un moment où le pays cherche à conforter la paix après 52 ans de conflit armé.

Pasteur Alvaro Niño, directeur de la liberté religieuse pour le Sud de la Colombie, était ravi d’assister à la signature du décret ; en effet cela fait plus d’une decennie que l’Eglise Adventiste promeut la liberté religieuse dans la ville capitale.

Cela fait exactement 10 ans que pasteur Niño et les dirigeants Adventistes à Bogotá ont commencé à organiser un groupe composé de responsables religieux de différentes confessions pour former peu après la Confédération Colombienne de Liberté et d’Egalité Religieuse qui est devenue une entité respectée reconnue par le Ministère de l’Intérieur du gouvernement.

« Le fait de voir que cela se réalise me procure beaucoup de joie, » a dit pasteur Niño. « Ce décret est une réaffirmation du fait que le gouvernement national reconnaît le travail fait pour amener l’harmonie et qu’il reconnaît l’identité religieuse du peuple colombien, » a dit pasteur Niño. « Nous constatons que de grandes opportunités se présentent avec le processus de paix, avec le travail positif que les églises peuvent effectuer dans la société. »

La Colombie devient le troisième pays d’Amérique du Sud à commémorer la liberté religieuse et la liberté de culte avec un décret depuis que la résolution A/RES/68/169 de l’ONU a été approuvé en 2013. L’Argentine et le Brésil ont également signé un décret instaurant une journée nationale pour la liberté religieuse et la liberté de culte.

Pasteur Niño a pris le temps de saluer le président Santos et de lui remettre une copie du livre « Camino a la Paz » (Le Chemin de la Paix par Ellen G. White). « Nous souhaitions lui remettre ce livre qui montre comment il est possible pour les êtres humains de trouver le véritable chemin pour une paix durable par la grâce de Dieu, » a expliqué pasteur Niño.

Plus de 2 millions de copies du livre « Le Chemin de la Paix » seront distribués dans toute la Colombie cette année, ont indiqué les dirigeants de l’église.

Le président Santos a remercié pasteur Niño pour la contribution faite par l’Eglise Adventiste en Colombie. Le chef d’état a reconnu les principes religieux et les valeurs que l’Eglise Adventiste promeut idans le cœur des individus pour les amener sur le chemin de la paix.

Les églises ont leur rôle à jouer dans la promotion de la liberté religieuse et de la liberté de culte de telle sorte que le gouvernement puisse garantir ce processus de paix, après plus de 50 ans de conflit armé dans la nation, » a dit pasteur Niño. « L’Eglise Adventiste continuera de promouvoir la liberté religieuse afin que les individus puissent savoir quels sont leurs droit en matière de culte. »

Traduction: Patrick Luciathe

Lea mas: http://www.interamerica.org/?p=23461&lang=fr#ixzz4FEBkXSAj

Exprimez vous !

*