Journée de la Liberté Religieuse du 18 Janvier 2020

Chères Soeurs, Chers Frères, Chers Collaborateurs,
Les communautés adventistes du monde entier sont invitées à consacrer le 3ème samedi de janvier chaque année pour promouvoir et célébrer la liberté religieuse.

Deux temps forts ponctueront cette journée:

1- Le message du samedi matin : Le thème proposé cette année est « Liberté religieuse et extrémisme religieux ».

2- L’autre temps fort, qui maintenant a sa place dans nos programmes habituels annuels, est la Journée de Prière pour les élus et pour les personnels de sécurité de notre département.

Nous avons adressé une lettre d’information à vos élus et aux personnels de sécurité. Ils sont invités à nous transmettre leurs éventuelles requêtes de prière, lesquelles vous seront adressées. Ils ont aussi été invités à rester avec nous pendant le culte d’adoration, s’ils en expriment le désir.

Nous demandons donc à chaque responsable APLR et/ou aux anciens de l’église en collaboration avec le pasteur, d’organiser ce moment que nous aimerions simultané, dans toutes les églises adventistes de l’île entre 10h30-11h.

Nous avons envoyé des documents dans chaque section locale pour préparer à l’avance ce moment particulier. Nous vous avons proposé des thèmes d’intercession en faveur de nos élus. Nous vous avons envoyé des documents précis pour préparer à l’avance l’organisation de ce moment spécial. Nous pensons que vous en avez fait bon usage. Si certains élus se déplacent jusque dans votre église, nous vous proposons de prévoir de leur laisser la parole et de leur offrir un petit présent qui leur rappellera leur passage dans votre Eglise.

Pensons enfin à prier pour toutes les personnes dans le monde qui sont actuellement persécutées, qui doivent se cacher pour pratiquer leur foi. Nous vous rappelons les chrétiens emprisonnés, et particulièrement les pasteurs adventistes du Burundi Pasteur Lamec Barishinga, Président de l’Union des adventistes du Burundi et Pasteur David Ntunzwenimana, responsable du district ecclésial de Yanza au Burundi pour qu’ils soient libérés de prison .

D’autres chrétiens ou d’autres hommes de confessions religieuses autres
que chrétiennes souffrent aussi de discriminations graves, en particulier en Iran. Pensons à eux dans nos prières.

Comptant sur votre collaboration pour le succès de cette journée, recevez, chères soeurs, chers frères, nos fraternelles salutations dans le Seigneur.

Patricia SABLIER
Responsable du Département des Affaires
Publiques et de la Liberté Religieuse.

 

Télécharger le Manuel en PDF pour cette journée en cliquant ici