La GESTION CHRETIENNE DE LA VIE

La Gestion chrétienne de la vie s’inscrit dans la démarche d‘un Dieu d’amour transcendant et immanent qui met tout en œuvre pour que sa créature apprécie à sa juste valeur son don d’amour et partage avec lui ce qu’il a de meilleur.

Le Dieu Créateur et re-créateur fait de l’homme son collaborateur, son partenaire, son gestionnaire pour mieux saisir son merveilleux plan de salut.

La Commission de la Gestion Chrétienne de la Vie

Dans de nombreuses églises aujourd’hui, les activités du département de gestion chrétienne ainsi que la planification stratégique des objectifs de l’église sont réalisées de manière désorganisée, fragmentée. Fréquemment les comités d’église sont surchargés avec des détails des affaires d’église.

Certaines églises ont une commission de gestion chrétienne, tandis que d’autres ont uniquement un directeur de département. Fréquemment, les commissions de gestion chrétienne sont éphémères, réduites à la répartition budgétaire. Beaucoup d’églises laissent la responsabilité de la gestion des finances de l’église entièrement aux mains d’un individu, le trésorier d’église.

Il est indispensable d’avoir une petite commission composée de membres disposés à travailler de concert avec le pasteur dans le but de donner la bonne orientation à la Mission de l’Eglise.

Le rendez-vous des sept diacres rapporté dans le livre des Actes 6 :2-4, est un exemple d’engagement du travail de cette commission. Un processus pédagogique sera néanmoins nécessaire à l’installation de la nouvelle commission de gestion chrétienne de la vie.

LES RECOMMANDATIONS

1-En établissant cette commission, l’église devrait rechercher l’assistance et les conseils du directeur du département de gestion chrétienne de la Mission ou de la Fédération.

2_Une fois installée, la commission de gestion chrétienne de la vie aidera les membres d’église à saisir la nouvelle perspective de la Mission de l’église.

3-La commission de gestion chrétienne recommandera l’adoption de la « Déclaration de Mission », décrivant le but fondamental de l’église locale, évaluant les ressources disponibles, déterminant l’ordre prioritaire de la réalisation de la mission du point de vue spirituel, humain, et financier, étudiera les défis à relever par l’église ; établira le budget de fonctionnement de l’église et proposera à l’église une stratégie d’ensemble accompagnée d’un plan de développement. A la fin de l’année, la commission évaluera l’ensemble des objectifs et plans stratégiques de l’église.

LES MEMBRES DE LA COMMISSION ET LEURS DEVOIRS

La commission de la gestion chrétienne de la vie a la responsabilité de former et d’entraîner les membres à devenir des chrétiens responsables et actifs dans la gestion de tout ce que Dieu leur a confié. La commission promeut activement les principes de gestion chrétienne de la vie, ainsi que le traitement des fonds au sein de l’église. La commission se réunit au moins une fois par trimestre.

LE PRESIDENT DE LA COMMISSION

Le président de la commission de gestion chrétienne de la vie doit être le premier Ancien ou un des anciens de l’église. Il doit être bien informé en ce qui concerne les concepts bibliques de gestion chrétienne, ainsi que de la mission et de l’organisation de l’église. Son aptitude à diriger doit être évidente et il doit maîtriser l’art d’obtenir l’adhésion des gens. Il recueille les sujets à débattre pour l’établissement de l’ordre du jour de la commission. Il veille avec les autres officiers de l’église, à la mise en œuvre des résolutions prises par la commission.

LES MEMBRES DE LA COMMISSION

La fréquence des rencontres de la commission est fonction de la taille de l’église. Les membres de la commission devraient posséder l’esprit d’équipe et être pleinement informés au sujet de la nature et des objectifs de l’église. Ils sont nommés par la commission de nominations de l’église. La taille de la commission variera en fonction de l’église, mais inclura les personnes suivantes

Le président de la commission (qui doit être un Ancien d’église)

-Le ou la trésorier(e) d’église ;

-Le ou la secrétaire d’église ;

-Le responsable du département de gestion chrétienne (qui fait fonction de secrétaire de la commission) ;

-Et toutes autres personnes jugées nécessaires.

Le pasteur et/ou le chef de district est membre d’office de cette commission. Cette composition peut être adaptée à l’église en augmentant ou en diminuant le nombre de membres de la commission (5 membres hormis le pasteur, est une bonne moyenne).

La clé du succès réside dans la maîtrise de la conduite des commissions et dans une sélection prudente des membres de la commission.

Les membres de la commission doivent :

– être consacrés dans l’accomplissement de la Mission de l’église.

– avoir l’expérience de la gestion et de la planification stratégique.

– être prêts à consacrer leur temps et leur énergie.

– avoir la confiance des membres d’église.

– être des économes fidèles.

Assurés la gestion des ressources de l’église, participer à l’élaboration stratégique des objectifs de l’église exigent l’examen annuel de la composition de la commission.

 

PERSONNEL

Pasteur Jacques BIBRAC, Directeur
Myriam OCULI-LOÏAL, Assistante Gestion Chrétienne de la Vie