Une Tranche de Vie dans le Hangar

15 Août 2019 | Oshkosh, Wisconsin, États-Unis | V. Michelle Bernard, Union de Fédérations de Columbia

Les visiteurs qui passent par les quatre hangars sur le site du Camporée International 2019 à Oshkosh, dans le Wisconsin, ont l’opportunité de vivre un microcosme de l’adventisme – de la rencontre impromptue avec Ted N.C. Wilson, président de l’Église adventiste du septième jour, à la possibilité de gagner un pin’s humanitaire unique d’ADRA International, en passant par l’obtention d’un pin’s spécial de la Division Nord-Américaine (NAD) des mains de l’un des trois administrateurs après avoir rempli une liste de conditions, et par la rencontre de recruteurs des écoles adventistes du septième jour de la division, ou encore la prière avec les directeurs de l’Association Pastorale de la NAD.

Juste à l’entrée du Hangar D, les Éclaireurs et les membres du personnel ont formé une file pour rencontrer Desmond Thomas Doss Jr., fils du célèbre adventiste qui a reçu la médaille d’honneur pour avoir sauvé beaucoup de ses compagnons soldats au cours de la Seconde Guerre Mondiale. Le soldat Doss a mis des dizaines de soldats blessés en sécurité sans porter d’arme.

Yvonne Allen, de la Fondation Desmond Doss, qui travaille au stand d’Oshkosh, a déclaré que Thomas Doss Jr. et le personnel de la fondation assistaient au camporée pour partager le récit de « patriotisme, de courage, de foi, d’intégrité, d’humilité et de conviction de son père. Nous espérons apporter cela et transmettre son héritage à la jeunesse d’aujourd’hui. »

À l’extérieur et à l’intérieur des hangars se cachent également de véritables fossiles de dinosaures, dont Arty, un dinosaure de 5 mètres de haut qui fait partie de l’exposition de dinosaures, de fossiles et de reptiles organisée par l’Université Adventiste du Sud-Ouest dans le Hangar D. Le secteur propose plusieurs options de classe de distinctions, deux boas constrictor vivants, environ 60 fossiles, y compris ceux qu’ils distribuent dans la limite des stocks disponibles. « Nous voulons que [les Éclaireurs] voient la perfection de la création de Dieu, et nous voulons qu’ils comprennent l’aspect scientifique derrière ce que l’on apprend des fossiles que nous collectons, » a déclaré Andre Lujan, directeur du Musée de l’université : Le Texas à travers le Temps, à Hillsboro, au Texas.

Construire sur l’Histoire Adventiste

Alors que les campeurs se font des souvenirs avec de vieux et de nouveaux amis, Dixie Plata, l’un des cofondateurs du Musée des Ministères de la Jeunesse Adventiste, espère que les visiteurs prendront le temps de se souvenir des événements et des jalons qui ont marqué l’histoire des Éclaireurs. L’exposition, qui occupe environ la moitié du Hangar D, contient des articles relatifs aux Éclaireurs, y compris une Bible écrite entièrement à la main; des manuels et des livrets datant d’au moins 1929; des pin’s; des distinctions; et bien plus.

Les participants au Camporée 2019 à Oshkosh examinent des souvenirs. Photo : Division Nord-Américaine

Dixie Plata a commencé à collectionner des articles relatifs aux Éclaireurs à l’âge de 10 ans, avec un savon et une boîte gravés de l’emblème des Éclaireurs, puis un recueil de chansons dédicacé par « Pasteur » John Hancock, un directeur de jeunesse qu’elle admirait. Il y a quarante ans, elle et son mari, Arnold Plata, qui collectionnait également des manuels et des livrets d’Éclaireurs, ont rassemblé leurs collections pour lancer le musée, qui maintenant abrite également des objets recueillis auprès de responsables d’éclaireurs et de jeunesse du monde entier.

« L’objectif du musée pour ce camporée est de permettre aux jeunes enfants d’avoir l’opportunité de voir l’histoire des Éclaireurs et de l’église [adventiste], » a dit Dixie Plata, qui affirme que les visiteurs se disent souvent étonnés par certaines choses qu’ils possèdent, comme une collection de nœuds faits de cheveux humains.

Almire Saulo, membre de l’église adventiste du septième jour philipino-américaine de la Fédération du Potomac à Beltsville, dans le Maryland, participe à son premier camporée à Oshkosh. Elle a parcouru la bibliothèque, et les cintres, et a fait des commentaires sur les générations précédentes d’Éclaireurs : « Ils ont dû beaucoup s’amuser en faisant les travaux manuels et les distinctions. Tout comme les Éclaireurs aujourd’hui. »

Dixie Plata espère que davantage d’éclaireurs continueront à partager des articles souvenirs afin que les générations futures puissent en profiter également.

Pin’s and Prix

Entre les différentes expositions faites par des écoles, des entreprises et des ministères adventistes du septième jour, il y a des opportunités d’échanges de pin’s. De nombreux stands, tels que celui de Christian Record Services et celui de la Radio Adventiste Mondiale (AWR), proposent des pin’s spéciaux et des expériences interactives qui ont attiré de nombreuses visites d’éclaireurs.

Le stand AWR propose un jeu avec divers prix quotidiens, un photomaton interactif, une édition Guide de récits missionnaires et plus encore. « Nous aimerions que des gens viennent et découvrent ce que la Radio Adventiste Mondiale fait dans le monde… dans les zones difficiles à atteindre où nous ne pouvons pas envoyer de missionnaires, les ondes radio peuvent parvenir, » a déclaré Sue Hinkle, responsable de l’action missionnaire pour AWR. « Nous voulons qu’ils sachent que Dieu est à l’œuvre, qu’il utilise la Radio Adventiste Mondiale. [Et] ils peuvent être impliqués dans cette démarche. »

— V. Michelle Bernard est directrice adjointe des Services de Communication pour l’Union de Fédérations de Columbia et rédactrice adjointe du magazine Visitor.

Traduction: Patrick Luciathe

Exprimez vous !

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.